• Nouvelles
  • /
  • Grand public
  • L'été c'est fait pour danser (au camp d’été de L’EDQ)!

    Chaque année, l’arrivée de l’été annonce pour Clodie la fin des classes et le début du camp d’été en danse de L’EDQ! Clodie, aujourd’hui âgée de 15 ans, a participé au camp pendant plusieurs années avant de devenir monitrice. En attendant le passage à la belle saison, elle vous raconte pourquoi elle a voulu prolonger son expérience du camp en devenant monitrice!



    Les jeunes du camp d'été de L'EDQ expérimentent plusieurs styles de danse. Crédits photo : Llamaryon.


    Plusieurs styles de danse, un spectacle et des sorties

    Je suivais déjà des cours de danse à L’EDQ lorsque mes parents m’ont inscrite au camp d’été en danse, alors que j’avais 5 ans. Ils voyaient que j’aimais beaucoup danser, alors quand ils ont découvert le camp d’été à L’EDQ, ils m’ont tout de suite inscrite! J’ai tellement aimé le camp, que j’y ai pris part jusqu’à mes 13 ans. Ce que j’adorais par-dessus tout, c’était d’explorer de nouveaux styles de danse. Par exemple, on a eu des cours de salsa, de danse africaine, des cours de création où l’on avait l’occasion d’inventer nos propres chorégraphies, et même une année de l’acro-gym!

    Pendant les trois semaines de camp, on préparait le spectacle de clôture, un événement qu’on attendait avec beaucoup d’excitation parce que c’était un merveilleux moment pour nous. On avait également très hâte, chaque année, à la traditionnelle sortie aux glissades d’eau!  


    EN SAVOIR PLUS SUR LE CAMP


    Des amitiés et de précieux souvenirs

    La partie que je trouvais la plus dure quand j’étais petite, c’était de dire au revoir aux autres, parce qu’on devenait très proches pendant ces trois semaines-là, peu importe l’âge. Quand j’étais petite, il y avait toujours des grandes (d’autres participantes du camp) qui venaient dîner avec nous et passer du temps avec les plus jeunes, même si elles n’étaient pas obligées de le faire. Il y avait une belle ambiance! C’était toujours trop court, et encore aujourd’hui, les enfants ne veulent pas quitter quand le camp se termine.

    Quand on m’a demandé de nommer mon plus beau souvenir lié au camp, j’ai eu du mal à en choisir un! Je sais que j’adorais le sentiment de « monter de groupe » chaque année. Pour un enfant, c’est génial de se sentir plus vieux et de voir qu’on progresse. Un bon exemple pour illustrer ça, c’est le fait que les groupes des plus vieux ont accès aux magnifiques loges lors du spectacle de clôture qui se déroule au Théâtre de la Bordée. Mes amis et moi attendions avec impatience le jour où nous aurions à notre tour accès aux loges, avec ses grands miroirs entourés de globes lumineux, comme on voit dans les films. Quand ça a enfin été à notre tour, ce fut un moment magique!


    Transmettre la passion de la danse

    Je trouvais ça triste d’envisager d’arrêter le camp après un certain âge, alors dès que j’ai pu, j’ai postulé pour devenir monitrice. En tant que monitrice, je m’occupe de définir des journées thématiques et d’organiser des activités pour les enfants, en dehors de leurs cours de danse. Puisque j’ai déjà été à leur place, j’ai une meilleure idée des activités qui plairont aux enfants! C’est un peu ma façon à moi de redonner, de vivre l’envers du décor et de transmettre ma passion.



    Clodie animant une activité avec les enfants du camp d'été 2018. Crédits photo : Llamaryon.


    Par ailleurs, j’aime beaucoup les enfants, alors je suis contente de pouvoir travailler avec eux. Si je m’attachais beaucoup à mes moniteurs lorsque j’étais petite, je réalise que je m’attache encore plus aux enfants en tant que monitrice! Heureusement, j’en revois plusieurs dans les Cours grand public de L’EDQ, pour lesquels je travaille comme assistante. J’aime aussi interagir avec les parents. Je crois que ça les rassure beaucoup quand on les salue ou qu’on leur sourit, parce qu’après tout, ils nous confient ce qu’ils ont de plus précieux!


    INSCRIRE MON ENFANT


    À l’École de danse de Québec, voir des jeunes passionnés comme Clodie nous motive à offrir toujours le meilleur de nous-mêmes. Si vous souhaitez faire vivre à vos enfants une expérience mémorable, où ils pourront s’amuser et s’épanouir à travers la danse, inscrivez-les au camp d’été de L’EDQ dès maintenant! Plaisir garanti!





    ET LA PASSION S'ÉLÈVE

    L'École de danse de Québec

    Centre de production artistique et culturelle Alyne-LeBel
    310, boulevard Langelier, bureau 214
    Québec (Québec) G1K 5N3

    Téléphone : 418-649-4715
    Télécopieur : 418-649-4702

    info@ledq.qc.ca

    Heures d'ouverture

    Secrétariat, bureau 214, 1er étage :
    Lundi au vendredi : 9h à 12h et 13h à 16h

    Réception, rez-de-chaussée :
    Lundi au vendredi : 16h30 à 21h30
    Samedi : 8h30 à 18h
    Dimanche : 8h30 à 15h15 

    À noter que l'École est fermée les soirs de semaines et les fins de semaines entre fin mai et début septembre.

    Suivez nous sur :   

    Soutenez-nous :   

    Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!
    © 2011-2019 - L'École de danse de Québec.